Bienvenue sur le site de la CCI Pyrénées

La CCI Pyrénées a pour objectif de mettre en œuvre toute action visant au développement économique, social, touristique et culturel sur la chaîne des Pyrénées, dans le cadre des compétences des CCI.

Le mot du Président

Elu depuis avril 2011 par mes collègues des CCI de la chaîne des Pyrénées à la tête de la CCI Pyrénées, j’ai souhaité, en acceptant cette responsabilité, m’investir pleinement dans la politique de massif en mettant au service des entreprises pyrénéennes cet outil de coopération consulaire.
Les CCI de la chaine avec à leur côtés les trois CCIR, constituent au travers de la CCI Pyrénées un réseau de savoirs faire et de compétences entièrement dédié à la création, au soutien, à l'innovation et au développement des entreprises, forces vives des territoires Pyrénéens.

Notre Contribution pour le Massif :

Créer une synergie entre les CCI et CCIR, acteurs majeurs du développement économique durable des Pyrénées pour y faire entendre la voix des entreprises commerciales, industrielles touristique et de service, telle est notre Stratégie :

Les CC®I des Pyrénées s’engagent à coopérer activement pour que soient reconnues les spécificités des territoires de montagne et pour que soient donné aux entreprises du massif les moyens indispensable pour remporter les défis de l’innovation , de la compétitivité, du développement durable et de la coopération transfrontalière

Les CCI(R) jouent un rôle concret et structurant auprés des entreprises et de leurs groupements, que ce soit par la mise en oeuvre d'actions en terme de création, innovation, formation, developpement durable ou à l'international et transfrontalier .. La CCI Pyrénées est un outil pour amplifier, faciliter les actions au bénéfice de chaque secteur d'activité pyrénéen en s'appuyant sur le réseau consulaire.

Autant d’atouts qui nous permettent de répondre aux enjeux du développement économique et de l'aménagement du massif pyrénéen et d’en faire bénéficier pleinement nos entreprises.

Parce que les Pyrénées ont été historiquement une frontière, leur avenir est celui d’un territoire capable de rapprocher et de mettre en synergie les dynamiques et les potentiels des territoires qui les composent, en Espagne comme en France. Notre massif ne manque pas d’atouts de par sa diversité économique, patrimoniale, culturelle ou climatique. La CCI Pyrénées se doit d’intégrer ces dimensions essentielles comme autant de conditions au développement des territoires pyrénéens. Nous avons l'enthousiasme et l'énergie indispensables pour relever ces défis .

Nos missions

Les Orientations Stratégiques de la CCI Pyrénées :

« Penser global, Agir local »

Enjeu pratique : la CCI Pyrénées est une cellule d’appui technique : Echanger, Mutualiser, Fédérer les CCI des Pyrénées autour d’une réflexion commune et des projets transverses, avec une volonté de coller au plus prés des besoins des entreprises et des territoires de la montagne Pyrénéenne.

Les 6 Axes de travail du réseau des C®CI Pyrénées:

Aménagement du territoire :
Accessibilité à la montagne et haut débit
Environnement, urbanisme,PPR, Natura 2000, PNR ....

Compétences, formation, innovation en montagne

Observation économique du massif

Développement durable des Entreprises, stations et territoires

Coopération économique transfrontalière. Espagne/Andorre

Actions en faveur des professionnels de la montagne
Tourisme, industrie commerce, service, dans le cadre des orientations de la Convention interrégionale du massif Pyrénées ( par ex pôles touristiques)

Enjeu politique : la CCI Pyrénées est un groupement d’intérêt qui mène une réflexion permanente sur l’avenir des Pyrénées et des montagnes européennes en général (avec le Club Européen des CCI de montagne) et des actions de lobbying pour une prise en considération des enjeux économiques et des spécificités des entreprises du massif dans les différents programmes mis en place par les autorités.

Aménagement du territoire

Aujourd’hui Pau reste encore le seul chef lieu de département à ne pas être relié à sa capitale par une voie rapide. Une exception française ! Plus que quelques mois de patience et l’autoroute A65 Bordeaux Pau sera enfin mise en service ! L’ouverture est prévue en octobre 2010. Dans son prolongement la “Pau Oloron” est toujours d’actualité. La CCI Pau Béarn a commandé une étude d’impact économique à l’IGN. Les résultats seront connus le 29 juin au Palais Beaumont de Pau. Mais à l’heure du développement durable et des restrictions budgétaires l’accès routier ne peut à lui seul résoudre le problème de désenclavement d’une région. L’ensemble des forces vives de la région défend le tracé d’une ligne à grande vitesse qui passerait par Pau et la placerait à 35 minutes de Bordeaux et 30 minutes de Toulouse. « Des études sur les déplacements font apparaitre des constantes tant en ce qui concerne leur nombre (environ 3,5 par jour) que leur durée (29 minutes) », indique Jean Poulit spécialiste de l’aménagement du territoire. « Ce qui change, c’est la vitesse. 1 % de vitesse en plus donne 1 % de portée de déplacement supplémentaire. Des infrastructures performantes augmenteront l’univers des choix sur le plan professionnel et personnel. »
Concernant le logement, la construction de programmes immobiliers neufs Pinel en Pyrénées-Atlantiques reste au centre de la politique de l'habitat afin de stimuler le marché de la construction immobilière.

Les statuts

ARTICLE 1 – OBJET
L’Association a pour objet de mettre en œuvre toute action visant au développement économique, social, touristique et culturel sur la Chaîne des Pyrénées, dans le cadre des compétences des Chambres de Commerce et d’Industrie.
Son territoire d’intervention est celui délimité par les circonscriptions des Chambres de Commerce et d’Industrie Pyrénéennes.
Cette Association, créée sous le régime de la loi de 1901 n’a aucun but lucratif.

ARTICLE 2 – TITRE
L’Association prend pour dénomination « ENTENTE INTECONSULAIRE DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DE LA CHAINE DES PYRENEES » (E.I.C.P.).

ARTICLE 3 – DUREE
La durée de l’Association n’est pas limitée.

ARTICLE 4 – SIEGE
Le siège de l’Association est, par décision du Conseil d’Administration, situé à la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie, 5 rue Dieudonné Costes, B.P. 32 – 31700 BLAGNAC.

COMPOSITION ET COTISATIONS

ARTICLE 5 – MEMBRES
L’Association se compose :
Des membres de droit.
Ce sont les Chambres de Commerce et d’Industrie de Perpignan, Narbonne, Carcassonne, Foix, Toulouse, Tarbes, Pau, Bayonne et les Chambres Régionales de Commerce et d’Industrie d’Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc -Roussillon.
Ces compagnies Consulaires s’engagent à apporter à l’Association leurs concours en fonction des actions qui seront décidées.
Des Conseillers Techniques Choisis en fonction de leurs compétences. Ils seront désignés par le Conseil d’Administration de l’Association. Ils suivront les travaux à titre consultatif.

ARTICLE 6 – ADHESION / RETRAIT
Des Chambres de Commerce et d’Industrie, autres que celles prévues à l’Article 5 pourront adhérer à l’Association après agrément du Conseil d’Administration. Elles formuleront leur demande d’adhésion par écrit. La qualité de Membre se perd :
Par démission
Par radiation décidée par l’Assemblée Générale, à la majorité des 2/3 des membres présents.

ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT

ARTICLE 7 – ASSEMBLEE GENERALE
L'Assemblée Générale comprend les Présidents (ou leurs représentants élus) des 11 Chambres de Commerce et d’Industrie dont liste figure article 5. Elle se réunit au moins 3 fois par an et chaque fois qu’elle est convoquée par son Président ou sur la demande du tiers de ses Membres.
L’Assemblée Générale nomme les représentants de l’Entente Interconsulaire aux différents organismes pyrénéens dans lesquels un ou plusieurs sièges sont réservés aux Chambres de Commerce et d’Industrie. Cette nomination se fait après concertation avec les C.C.I. intéressées.
Elle examine la situation financière et morale de l’Association.
Elle approuve les comptes de l’exercice clos, vote le budget de l’exercice suivant. Elle fixe le montant des cotisations annuelles. Le rapport annuel et les comptes sont adressés chaque année à tous les Membres de l’Association.
En cas de partage, la voix du Président est prépondérante.
Les délibérations de l’Assemblée sont prises à la majorité des 2/3 des Membres présents ou représentés. Une majorité des 2/3 des membres présents est requise pour modifier les statuts.
Les pouvoirs sont autorisés avec un maximum de deux pouvoirs par Membre présent. Les délibérations de l’Assemblée Générale font l’objet d’un procès-verbal établi par le Secrétaire de l’Association.

ARTICLE 8 – BUREAU
L’Assemblée Générale élit tous les deux ans un Bureau comprenant :
Un Président
Deux Vice-présidents
Un Trésorier
Un Secrétaire
Le Président convoque l’Assemblée Générale. Il préside les Assemblées. Il ordonnance les dépenses conjointement avec le Trésorier.
Les Vice-Présidents remplacent le Président en cas d’empêchement de ce dernier.
Le Trésorier effectue les paiements, reçoit les sommes dues à l’Association et ouvre les Comptes Bancaires ou postaux en son nom

ARTICLE 9 – COMMISSIONS DE TRAVAIL.
L’Assemblée Générale peut créer des Commissions de travail. Ces commissions de travail seront composées de Membres Elus et de Permanents des Chambres de Commerce et d’Industrie adhérant à l’Association, de Membres Associés ou de toute personne choisie par le Président de la Commission en fonction de ses compétences dans le domaine étudié.
Le Président de Commission est un Elu d’une C.C.I. Membre de droit de l’Association. Il est désigné par l’Assemblée Générale. Les Commissions seront chargées d’analyser les réalisations Consulaires sur la Chaîne des Pyrénées, de proposer un programme de travail à l’Assemblée Générale, de faire des propositions d’orientation et d’intervention dans leurs domaines respectifs. Les Commissions pourront, à la demande de l’Assemblée Générale, gérer une action spécifique.

ARTICLE 10 – RESSOURCES
Les ressources de l’Association se composent des cotisations versées par les Membres, des subventions qui peuvent lui être accordées, du prix des prestations fournies par l’Association, des avances consenties par ses Membres afin de financer ses investissements et le fonds de roulement, de toutes autres ressources autorisées par les textes législatifs et réglementaires.
Elle pourra bénéficier du concours des Services Spécialisés des Chambres de Commerce et d’Industrie, Membres de droit.
Le montant des cotisations est fixé annuellement par l’Assemblée Générale.

ARTICLE 11 – DISSOLUTION
L’Assemblée Générale, appelée à se prononcer sur la dissolution de l’Association, est convoquée spécialement à cet effet par le Bureau.
La dissolution ne peut être votée qu’à la majorité des 2/3 des Membres présents et de la moitié plus un des Membres de l’Association.
En cas de dissolution, l’Assemblée désigne un Commissaire chargé de la liquidation des biens de l’Association et des frais de liquidation.

ARTICLE 12 – REGLEMENT INTERIEUR
Un règlement intérieur destiné à assurer l’application des présents statuts ou les modalités de réalisation des actions constituant l’objet de l’Association sera établi, s’il y a lieu, par l’Assemblée Générale qui pourra ultérieurement le modifier.

ARTICLE 13
L’Assemblée Générale fera remplir, dans les délais impartis, les formalités prescrites par les lois et règlements en vigueur, notamment la loi du 1er Juillet 1901 et le décret du 17 Août 1901. Tous les pouvoirs sont spécialement donnés à cet effet au Président.